La force des symboles choisis par chaque nouveau président

le
0
En optant pour Jules Ferry et Marie Curie comme symboles de sa prise de fonctions, Hollande marque les priorités de son quinquennat. Avant lui, Mitterrand avait choisi le Panthéon et Sarkozy la lettre de Guy Môquet.

«Sobre» mais chargée de symboles. La première journée de François Hollande sera placée sous le signe de fondements de la République, la laïcité et l'intégration. Un double hommage sera rendu à Jules Ferry et à Marie Curie: un discours devant la statue de Ferry aux Tuileries, ancien ministre de l'Éducation de la IIIe République, et une visite à l'Institut Curie pour honorer Marie Curie, cette femme de sciences, Prix Nobel de physique (1903) et de chimie (1911). Un choix -le premier hommage «paritaire» - qui ne surprend guère les spécialistes.

«La politique en France ne se réduit pas aux grands dossiers internationaux, aux comptes de la nation, à l'expédition des affaires courantes et aux difficultés économiques. Il y a un imaginaire français, analyse Stéphane Rozès, président du cabinet CAP (Conseils Analyses et Perspectives) Plus qu'ailleurs, nos concitoyens sont sensibles au récit national, au souffle des rappels historiques. Les Français aiment que leu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant