La fonte de la banquise égale un record inquiétant

le
0
La banquise a atteint le niveau critique de 2007.
La banquise a atteint le niveau critique de 2007.
Les glaces de la banquise sont aussi peu épaisses qu'en 2007, année record en terme de fontes dans les pôles.

Alors qu'il reste encore un mois et demi avant la fin officielle de la période des fontes de la banquise en Arctique, la couche de glace continue de diminuer à un rythme alarmant. Selon les dernières mesures, elle se réduirait en outre de 12 % à chaque décennie depuis les premiers relevés satellitaires, en 1979. Une nouvelle étude suggère également que la variabilité naturelle du climat explique en partie ces baisses de niveaux, mais la plus grande menace reste l'activité humaine, qui aggrave le réchauffement climatique.
D'après le National Snow and Ice Data Center (NSIDC), basé à Boulder (Colorado, États-Unis), la banquise arctique a grandement fondu début juillet, établissant de tristes records quotidiennement.


Une catastrophe pour la biodiversité dans les Pôles
Déjà confronté à la surpêche et menacé par les activités pétrolières, sachant que celles-ci devraient être intenses d'ici quelques années, l'écosystème des Pôles est aussi le premier touché par le réchauffement climatique. Outre les ours polaires, les manchots, qui ne peuvent se reproduire que sous certaines températures et qui ne suivent plus ou presque les fluctuations saisonnières, ou encore certains poissons menacés par la fonte des glaces, qui a créé un accès aux bateaux de pêche, en font déjà les frais.
Les gaz à effet de serre sont évid
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant