La folle tournée de Hollande

le
6
La folle tournée de Hollande
La folle tournée de Hollande

François Hollande en fait-il trop ? A partir d'aujourd'hui, et un aller-retour dans son ex-fief de la Corrèze, le président inaugure une semaine folle avec un déplacement (voire même plusieurs) par jour pendant une semaine ! Le chef de l'Etat se lance dans un véritable rallye, quitte à alimenter les critiques de ses adversaires qui l'accusent de « confusion des genres » entre président et candidat possible pour 2017.

« Ce n'est pas le président bling-bling, mais plutôt le président bouge-bouge », sourit un de ses proches conseillers. Car, en sept jours, le marathon du chef de l'Etat va le mener de la commémoration du massacre des pendus de Tulle (Corrèze) par les nazis à la finale du Top 14 de rugby au Stade de France, samedi. Jusqu'à un entretien, lundi, avec le président Abdelaziz Bouteflika à Alger. Le tout en mode « raid », puisque Hollande utilisera la plupart du temps son Falcon, l'avion réservé aux petites équipées. Un membre de son cabinet en transpire d'avance : « C'est effectivement une des semaines les plus denses que j'ai connues. »

Difficile pourtant de trouver un fil directeur à ces déplacements tous azimuts. « Ça ne tient pas debout », s'étonne un membre de son cabinet. La journée de vendredi verra ainsi le chef de l'Etat adresser quelques clins d'œil à la gauche en prononçant un discours au congrès de la Mutualité (Loire- Atlantique), avant de filer vers la Cité de l'objet connecté à Angers (Maine-et-Loire) et de finir la journée à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) pour une exposition consacrée aux... « Passagers du Grand Paris Express ».

Labourer la France

Autant d'occasions, justifie son entourage, « d'expliquer au plus près des Français le sens de l'action présidentielle ». En quête d'embellie dans les sondages, François Hollande a donné ses consignes à ses équipes : labourer la France comme un président tout-terrain. L'Elysée coche donc les cases une à une. Une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kurki le mardi 9 juin 2015 à 18:14

    On n'a plus qu'un espoir, c'est que le coeur lâche !!

  • kurki le mardi 9 juin 2015 à 18:13

    C'est pire que le mouvement brownien !!!! A ce niveau là, ce devrait l'internement d'office pour ce OUF qui a pris la place d'un vrai président ! Chardon a été hospitalisé pour moins que cela !

  • KAFKA016 le mardi 9 juin 2015 à 14:23

    Autant d'occasions, justifie son entourage, « d'expliquer au plus près des Français le sens de l'action présidentielle : OUI! on comprend bien le sens de l'action à Vinexpo et au memorial des pendus....

  • M8252219 le mardi 9 juin 2015 à 14:05

    Hollande n'a pas fait les réformes indispensables:Ce sont les 15 à 20% de dépenses publiques de fonctionnement et de social de plus que nos voisins européens qui font que nous ne relancerons pas l'économie et l'industrie française avec ce boulet aux pieds.trop d'élus trop bien payés trop de fonctionnaires improductifs,trop de salariés à régimes et statuts spéciaux peu productifs et avec trop d'avantages et la machine à fabriquer lois et règlements fonctionne toujours à plein régime.

  • M9941825 le mardi 9 juin 2015 à 13:50

    LABOURER la France : son ministre de l'agriculture a oublié de lui dire qu'en juin on ne laboure JAMAIS = tout est semé ----il faut juste surveiller les maladies , l'irrigation quand c'est possible -----préparer le matériel de récolte Quand , volontairement on emploie un langage de terroir il faut être certain qu'il soit adapté

  • lukefr le mardi 9 juin 2015 à 13:36

    Pendant qu'il fait cela il ne fait rien d'autre... (d'utile)