La FNSEA s'alarme du pillage des exploitations agricoles

le
0
Les vols de tracteurs ou de matériel, les siphonnages de gas-oil s'intensifient depuis 2009 de manière organisée.

À la campagne, ce qui relevait encore hier de l'ordre du larcin ou du vol de poule a changé d'échelle pour devenir aujourd'hui un véritable système de pillage organisé. «Nous ne sommes plus au stade du vol artisanal, mais bien à l'heure des réseaux», explique Patrick Antoine, concessionnaire agricole à Meaux, en Seine-et-Marne. Ce dernier sait de quoi il parle. Un soir de novembre 2010, deux de ses tracteurs flambant neufs, des New Holland d'une valeur de 100.000 euros chacun, se sont volatilisés. Une brigade de police les a retrouvés au bout d'un chemin, prêts pour le départ à bord d'un semi-remorque bâché en direction de la Roumanie. «Les suspects ont été placés en garde à vue avant d'être renvoyés le lendemain dans leur pays d'origine», s'insurge Patrick Antoine. Et pourtant, ce professionnel du monde agricole est plutôt chanceux. Nombre de ses ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant