La FNAIM suspend sa participation aux observatoires des loyers

le
2
LA FNAIM SUSPEND SA PARTICIPATION AUX OBSERVATOIRES DES LOYERS
LA FNAIM SUSPEND SA PARTICIPATION AUX OBSERVATOIRES DES LOYERS

PARIS (Reuters) - La Fédération nationale de l'immobilier (FNAIM) a annoncé vendredi suspendre sa participation aux observatoires des loyers, manifestant ainsi son mécontentement à l'égard de la ministre du Logement Cécile Duflot et de ses récentes déclarations sur les professionnels de l'immobilier.

La ministre a annoncé le 12 juin son intention d'encadrer les professions immobilières pour éviter les abus dont sont d'après elle victimes les locataires.

"En réponse aux propos méprisants tenus récemment par Cécile Duflot (...) à l'encontre des professionnels de l'immobilier, Jean-François Buet, président de la Fédération nationale de l'immobilier, appelle les agents immobiliers, membres de la Fédération, qui exercent dans les 18 villes pilotes où sont mis en place des observatoires des loyers à suspendre l'envoi de données à ces observatoires", écrit la FNAIM dans un communiqué.

La principale fédération d'administrateurs de biens et d'agents immobiliers en France dit également souhaiter que le ministère du Logement restaure le dialogue avec les professionnels de l'immobilier dans le cadre de relations apaisées et constructives.

Les observatoires des loyers ont pour objectif d'améliorer la connaissance du marché du logement et de favoriser une meilleure information des acteurs de ce marché. Ils ont également pour vocation d'être un outil visant à élaborer, mettre en oeuvre et évaluer les politiques publiques aux niveaux national et local.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 32530041 le vendredi 21 juin 2013 à 15:05

    D'un autre coté , il faut bien que les syndic de copropriété modèrent l'évolution des leurs prestations et cessent de se gaver sur notre dos avec les charges

  • M156470 le vendredi 21 juin 2013 à 14:32

    FITTOTO -- La FNAIM n'avait pas compris que la Duflop n'a que faire des observatoires fussent-ils de la FNAIM, le Gouvernement actuel a des idées arrêtées sur chaque cas et passe en force SA Loi...