La flotte de la Baltique rêve d'un lifting

le
0
À Kaliningrad, la plus ancienne flotte du pays entend profiter largement du programme de modernisation engagé dans l'armée russe.

De notre envoyé spécial à Baltiskii

À bord du Iaroslav Moudry, le luxe n'est pas de mise. Dix mètres carrés pour la cabine double des officiers, deux armoires en Formica qui se font face, un lavabo, deux minuscules tables, deux lits superposés isolés par un rideau, couleur rouille. Mais le jeune lieutenant en chef, Mikhaïl Chamsouraev, ne se plaint pas du confort spartiate. «La place est largement suffisante, par ailleurs on a une douche et une salle de sport à bord», vante cet officier spécialiste des communications qui sert depuis trois ans sur cette frégate, l'un des fleurons de la flotte Baltique, mouillant dans l'enclave de Kaliningrad.

Mis en service en 2009, le Iaroslav Moudryfait la fierté de ses 188 membres d'équipage. Filant à une allure maximale de 30 n½uds, le navire est notamment équipé de missiles balistiques Kinjal, et de deux complexes d'artillerie antiaériens Kortik, capables de détruire des sous-marins, des bâtiments de surface et de se déf

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant