La flambée du baril continue d'alimenter l'inflation

le
0
Les prix ont augmenté de 0,8% sur un mois en mars, rapporte l'Insee. La hausse s'élève à 2% sur un an. Fin des soldes et énergie toujours plus chère ont accéléré la tendance.

L'envolée des cours du pétrole continue de donner le tempo à la valse des étiquettes. L'inflation s'est élevée à +0,8% sur un mois en mars, après +0,5% en février, rapporte ce mercredi l'Insee. Sur un an, la hausse s'élève à 2%, soit tout juste la limite acceptée par la Banque centrale européenne chargée de la stabilité des prix.

Sur les seuls produits de grande consommation, l'inflation a atteint +0,6% en mars, après une quasi-stagnation en février, selon l'Insee. Sur un an, la hausse se limite à 0,3%.

Les économistes sont surpris par l'accélération observée au mois de mars. «L'accroissement des prix au mois de mars provient, en grande partie, de l'augmentation des prix des produits manufacturés liée notamment à la fin des soldes d'hiver, mais aussi aux fortes hausses de prix des produits pétroliers et alimentaires», explique l'Insee. Conséquence de la fin de promotions particulièrement fortes, l'habillement-chaussures voit ses prix s'envoler de 8% sur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant