La fixation des prix du lait par Fonterra justifiée

le
0

(Commodesk) La méthode de fixation des prix de référence du lait néozélandais par Fonterra est justifiée, a estimé la commission chargée de la concurrence, saisie par des entreprises rivales.

La coopérative n'est pas sortie de ses obligations réglementaires, dans la mesure où les concurrents pourraient aussi parvenir à imposer leur prix, pourvu qu'ils aient la taille requise, selon la commission du commerce. La détermination du prix du marché tient au fait que Fonterra est un transformateur efficace (associant près de 14.000 fermes laitières).

La coopérative a pourtant manqué de fournir à la justice tous les éléments démontrant la transparence de sa méthode, dissimulant notamment ses rendements, « qui ne peuvent manquer d'influer sur les prix. », a estimé la commission.

Fonterra a bénéficié d'une réforme législative autorisant la restructuration de son système de collecte et commercialisation entre fermiers, ce qui lui a permis de se recapitaliser en faisant appel au marché.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant