La «fish pedicure» n'est pas sans risque

le
0
L'Agence nationale de sécurité sanitaire demande un encadrement de cette pratique à visée esthétique qui consiste à immerger ses pieds dans un bocal rempli de poissons.

Se laisser grignoter les peaux mortes des pieds par des petits poissons n'est pas dénué de risque, selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) qui recommande, dans un avis dévoilé ce jeudi, «un encadrement strict de cette pratique».

Apparue en France en 2010, la «fish pedicure» n'est aujourd'hui soumise à aucune règle sanitaire spécifique. De plus en plus de curieux se laissent tenter par cette expérience de massage exfoliant et indolore. Selon l'Anses, plusieurs centaines d'instituts de beauté seraient équipés de ces grands bacs contenant une centaine de Garra rufa - des poissons sans dents, mais très gourmands en squames, mesurant environ 3 centimètres.

Poissons d'élevage

«Même si aucun cas documenté n'a pour l'instant été rapporté, on ne peut écarter le ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant