La fiscalité, un terrain glissant pour l'exécutif

le
0
Saluée comme un joli coup politique par la plupart des élus de la majorité, la «remise à plat» annoncée par Jean-Marc Ayrault suscite aussi la prudence.

Et maintenant, quoi? Passés les grandes man½uvres et l'effet de surprise, François Hollande et Jean-Marc Ayrault vont devoir s'atteler à ce nouveau chantier (le «big bang»?), sur un terrain glissant (une fiscalité empoisonnée). Le premier ministre recevra les partenaires sociaux dès la semaine prochaine, pour engager cette «remise à plat» de la fiscalité. Ces premières consultations seront suivies par celles des présidents de tous les groupes parlementaires puis des associations d'élus. «Il faut prendre le problème à bras-le-corps», a indiqué le chef du gouvernement, mercredi sur France Inter.

De retour mardi soir d'un déplacement en Israël et dans les Territoires palestiniens, François Hollande a salué mercredi au Conseil des ministres l'initiative, présentée dès la veille par l'Élysée comme une «i...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant