La fiscalité tend le lien Hollande-Ayrault

le
0
Agacé par l'hypothèse d'un « coup de force » du premier ministre, le président s'est expliqué avec lui samedi.

Lundi soir, à Matignon. Com­me chaque semaine, les ténors de la majorité sont réunis autour du premier ministre. Jean-Marc Ayrault se livre à un long compte-rendu des consultations lancées autour de la réforme fiscale. Le champagne est débouché, pour fêter l'anniversaire du premier secrétaire du PS, Harlem Désir. Au cours de la réunion, le chef du gouvernement prend soin de citer quatre fois le président de la République. «Il a voulu montrer qu'il n'y avait pas une feuille de papier à cigarettes entre eux», résume un participant.

Depuis une semaine, la petite musique autour du «coup de force» de Matignon sur la réforme fiscale, relayée par certains au sein de la majorité, a tendu les relations entre François Hollande et Jean-Marc Ayrault. Le président n'a pas apprécié non plus «l'acte d'autorité» du premier ministre, qui a fait fuiter le départ ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant