La Fiorentina s'offre l'Inter et la première place

le
0
La Fiorentina s'offre l'Inter et la première place
La Fiorentina s'offre l'Inter et la première place

Contre toute attente, c'est la Fiorentina qui sort vainqueur de ce choc entre les deux premiers du championnat italien. Les Florentins infligent une correction 4-1 à leurs adversaires du soir qu'ils rejoignent en tête du classement.

Inter Milan 1-4 AC Fiorentina

Buts : Icardi (60e) pour l'Inter / Iličić (4e), Kalinić (18e, 23e, 76e) pour la Fiorentina

Sur une énième contre-attaque adverse, la défense de l'Inter est de nouveau prise à revers et laisse Kalinić s'envoler vers le but. Miranda décide alors de se sacrifier et fait faute sur son vis-à-vis. Annihilation d'une occasion de but, l'arbitre sort irrémédiablement le rouge. Nous sommes à la 32e minute de jeu, l'Inter a déjà encaissé trois buts. C'est la fin virtuelle de la rencontre. "Pazza Inter" (folle Inter) est un des petits sobriquets du club milanais, mais cette fois le challenge est trop élevé. La Fiorentina s'impose au terme d'une grosse démonstration de force et confirme que le statut d'outsider lui va parfaitement bien.

Un hic et des "ic"


Pourtant, au coup d'envoi, l'humeur est au beau fixe dans les travées d'un San Siro qui affiche une affluence de près de 60000 spectateurs. Cinq victoires sur cinq, une place de leader solitaire, l'occasion de reléguer le dauphin à cinq longueurs en s'imposant ce soir. Les journalistes suiveurs de l'Inter se laissent même aller à quelques embrassades après des années à suivre une équipe morose. Mais le forfait de dernière minute de Jovetić (douleur musculaire à l'échauffement) est bien un mauvais présage. Quatre minutes de jeu et Handanović concède un penalty après avoir bêtement perdu le ballon sur un mauvais contrôle. Son compatriote Iličić se charge de le transformer, le "pararigori" est battu. C'est la première fois que l'Inter est menée au score cette saison, l'occasion donc de tester sa capacité de réaction.

Eh bien, on n'a pas été déçu. Sans vraiment partir à l'abordage, elle a laissé de gros espaces à ses adversaires qui ne se sont pas faits prier pour les exploiter. Iličić décoche…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant