La Fiorentina maîtrise le Milan

le
0
La Fiorentina maîtrise le Milan
La Fiorentina maîtrise le Milan

Les Rossoneri ont beau être remplis d'ambitions pour cette saison, le Milan AC de Mihajlović s'est montré aussi limité que depuis trop longtemps pour pouvoir repartir avec autre chose qu'une défaite de Florence.

Fiorentina 2-0 Milan AC

Buts : Marco Alonso (38e), Iličić (56e) pour la Fiorentina

Le 10 juin 2015, la première recrue du nouveau Milan, annoncé clinquant et revigoré, avait surpris : le retour du jeune défenseur Rodrigo Ely s'inscrivait en effet dans l'optique de bricolage et système D qui caractérise les Rossoneri depuis quelques saisons. Auteur d'une bonne préparation, le Brésilien pouvait espérer faire taire ses détracteurs. C'est raté. Après 37 minutes de jeu au stade Artemio-Franchi, Ely a été expulsé pour un deuxième carton jaune, après une énième faute sur l'intenable Kalinić. Pire : sur le coup franc consécutif au rouge, Marcos Alonso enroule du gauche et ouvre magistralement le score pour la Fiorentina. Le tournant d'un match au cours duquel la Fiorentina n'a, de toute façon, jamais vraiment été inquiétée.

Début de match maîtrisé


Il faut dire que la Viola avait, de toute façon, bien maîtrisé le match dès le début. Après l'entrée des 22 acteurs au son de La canzone viola, les Florentins se sont créés les meilleures occasions. L'équipe se connaît bien, puisque seules deux recrues – Gilberto et Kalinić – sont sur la pelouse, à l'inverse des cinq nouveaux du Milan. La Fio de Paulo Sousa est pourtant clairement moins flamboyante que celle de Montella : malgré les classieux maillots Le Coq Sportif, la possession est moins grande, les enchaînements léchés sont plus rares, et l'artiste Matías Fernández est sur le banc. Mais cela n'empêche pas la formation viola de dominer les débats et de s'offrir plusieurs occasions : Iličić tente de lober Diego López, et Kalinić s'offre un premier face-à-face remporté par le gardien espagnol. Borja Valero et Badelj règnent tranquillement sur le milieu de terrain, malgré le losange rossonero censé blinder l'axe. Puis, l'expusion d'Ely et l'ouverture du score florentine vont clairement faire pencher la rencontre en faveur des Florentins.





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant