La Finlande s'inquiète pour l'avenir des chantiers STX

le
0
Le groupe STX, dont la filiale STX France gère les chantiers navals de Saint-Nazaire, a demandé la restructuration de sa dette.

Helsinki

L'information aurait pu rester confidentielle, mais un quotidien finlansdais s'en est emparé. Le Turun Sanomat a révélé que le groupe sud-coréen de construction navale STX Offshore and Shipbuilding était au bord de la faillite. Ce dernier assure, au travers de ses filiales STX Finland et STX France, la construction de navires dans deux chantiers en Finlande et dans un chantier à Saint-Nazaire, en France.

Acculé par la baisse des prix et de la demande sur le marché de la construction navale, le groupe STX connaît, depuis cinq ans, des difficultés pour remplir son carnet de commandes. Le week-end dernier, ses difficultés se sont accrues lorsqu'il n'a pas réussi à vendre l'une de ses filiales, STX Pan Ocean. Résultat, STX a demandé mardi à ses créanciers de restructurer sa dette. «Nous avons demandé ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant