La Finlande, pays malade de la Scandinavie

le
0
La patrie de Nokia est en récession. La reprise sera plus tardive que prévu.

L'économie finlandaise se prépare à «un nouvel hiver glacial». Telle est l'image retenue par la banque Nordea pour résumer les perspectives de la Finlande. Le pays, tout en restant l'un des quatre derniers de la zone euro encore noté «AAA» par l'agence Standard & Poor's (avec l'Allemagne, l'Autriche et le Luxembourg), est bien l'homme malade de la Scandinavie.

La banque centrale de Helsinki vient de réviser ses prévisions de croissance à la baisse. L'année 2013 devrait finalement terminer par un recul du PIB de 1%, contre 0,8% estimé en juin. La croissance devrait redémarrer en 2014, mais de 0,6%, contre 0,7% annoncé en juin. Cette économie dépendante de ses exportations va encore souffrir de la faible demande de ses partenaires pour les produits finlandais. Mais la conjoncture européenne n'explique pas seule l'anémie finlandaise. «En plus des effets de la faiblesse de l'éco...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant