La Finlande menace le plan de sauvetage de la Grèce

le
0
Helsinki a négocié avec Athènes des contreparties financières à son aide. Un geste qui pourrait faire tache d'huile.

La Grèce inquiète de nouveau sérieusement les marchés. D'abord à cause de ses nouvelles prévisions économiques alarmantes: le ministre des Finances, Evangelos Venizélos, a admis hier que le plan de rigueur allait provoquer une récession plus importante que prévu, avec un recul du PIB désormais estimé à 4,5 % «au moins» en 2011 contre 3,8 % avant.

Mais surtout parce que le deuxième plan d'aide de 158,6 milliards d'euros, concocté par les chefs d'État le 21 juillet dernier et qui doit encore être ratifié par tous les membres de la zone euro, vient d'être sérieusement ébranlé par la Finlande.

Helsinki a annoncé cette semaine avoir signé un accord bilatéral avec Athènes dans lequel, en échange de sa participation au plan de sauvetage, la Grèce verserait un nantissement («collatéral») à la Finlande. Cette somme, que certains analystes évalueraient à 1 milliard d'euros, serait investie par la Finlande dans des actifs sans risque. Les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant