La Finlande accuse la Russie de violer son espace aérien

le
0

(Actualisé avec déclarations du ministre finlandais de la Défense) HELSINKI, 28 août (Reuters) - La Finlande a accusé jeudi la Russie d'avoir violé son espace aérien pour la troisième fois en moins d'une semaine et demandé à Moscou de s'expliquer sur ce qu'Helsinki qualifie d'incursion inacceptable. Le ministre de la Défense finlandais a déclaré que la fréquence de ces incidents laissait penser que ceux-ci étaient intentionnels. "Nous allons exprimer le fait que, de notre point de vue, c'est totalement inacceptable", a déclaré Carl Haglund, dont les propos étaient rapportés par le quotidien Helsingin Sanomat. "Il est très difficile de considérer cela comme le résultat d'une coïncidence. Malheureusement, en l'absence d'explication valable, il semble que cela ait un caractère intentionnel", a-t-il ajouté, avant de préciser qu'Helsinki allait augmenter le nombre de ses vols de reconnaissance. Son ministère a parlé d'un appareil russe "national" - terme qui renvoie à un avion militaire, ou des douanes ou encore de la police. Le ministère russe de la Défense n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire. La Finlande avait déjà accusé la Russie d'avoir violé son espace aérien samedi et lundi. Au total, Helsinki a recensé cinq incidents similaires depuis le début de la crise en Ukraine en février mais en mai, sa garde-frontière a conclu que deux d'entre eux étaient probablement accidentels. De telles violations peuvent se produire quelques fois par an mais il est très inhabituel d'en compter trois en une semaine. La Finlande et la Russie ont 1.300 km de frontière commune et les relations entre les deux pays sont généralement cordiales, même si l'armée finlandaise passe pour avoir renforcé sa surveillance depuis le début de la crise ukrainienne. Mercredi, Helsinki a conclu avec l'Otan un accord cadre de coopération en cas d'urgence, renforçant ainsi sa coopération avec l'Organisation du traité de l'Atlantique nord. (Jussi Rosendahl et Sakari Suoninen,; Eric Faye et Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant