La Financière de l'Echiquier intègre progressivement l'ISR

le
0
(NEWSManagers.com) - La Financière de l'Echiquier n'est pas une maison de gestion que l'on associe spontanément à l'investissement socialement responsable (ISR). Pourtant, elle s'intéresse à la question. Ainsi depuis 2007, ce spécialiste du " stock-picking" gérant 3,7 milliards d'euros d'encours a intégré dans sa méthodologie d'évaluation des entreprises un critère " responsabilité" . " En outre, depuis toujours, nous étudions la qualité du management des entreprises" , a expliqué Marie-Ange Verdickt, directrice de la recherche et de l'ISR de la Financière de l'Echiquier, lors du Forum Best of ISR qui se tenait jeudi à Paris. " Au total, sur six critères de notation des entreprises, deux sont extra-financiers" , souligne-t-elle.
L'évaluation de la " responsabilité" se fait au travers d'un questionnaire, élaboré en partenariat avec Ethifinance. Construit autour des 4 piliers du développement durable (gouvernance, ressources humaines, environnement et parties prenantes), il se décline en 9 questions. Ce questionnaire sert de fil conducteur à des entretiens qui sont menés par les analystes financiers de la Financière de l'Echiquier. Au total, 280 entreprises ont été étudiées sous l'angle " responsabilité, soit 73 % des valeurs qui composent les portefeuilles des fonds.
L'analyse extra-financière étant intégrée à l'analyse financière des entreprises, elle irrigue de fait l'ensemble des fonds de la Financière de l'Echiquier. Pour autant, cela a-t-il un impact en termes de gestion ? " Nous pensons que la prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance conduit à une meilleure connaissance des sociétés et à une meilleure évaluation de nos risques" , estime déjà Marie-Ange Verdickt. Elle explique ensuite que l'analyse extra-financière en elle-même permet de bien identifier les mauvais et les bons élèves et peut conduire à renforcer des positions ou faire attention à certaines lignes, sachant qu'une mauvaise note de gouvernance est un motif de non investissement. " C'est une aide à la décision" , résume-t-elle. Elle précise aussi que parfois, les mauvais élèves ISR peuvent être surreprésentés dans les fonds " value" puisque les faiblesses ESG sont constitutives de la décote.

Cela étant, la société de gestion n'exclut pas à l'avenir de lancer des fonds exclusivement ISR, puisqu'elle vient de créer deux fonds laboratoires de ce type en mars sur ses fonds propres. Le premier est investi dans les 30 entreprises ayant les meilleures notes en environnement parmi les valeurs comprises dans les fonds de la Financière de l'Echiquier. Le second se fonde sur le même principe, sauf que le thème retenu est le social.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant