La finance n'a plus la cote chez les plus jeunes de la Génération Y

le
4
(NEWSManagers.com) - Les industries de la finance vont-elles souffrir du changement de culture des jeunes générations ? Le risque est là selon le site eFinancialCareers.fr. qui, dans une récente étude, constate une fracture au sein même de la " Génération Y" , regroupant les personnes actuellement âgées de 18 à 34 ans. Entre les plus jeunes et les moins jeunes, le rapport au secteur de la finance n'est plus le même. " Traditionnellement" , note le site, " le secteur financier était très apprécié par cette génération du fait d'une excellente rémunération, d'une bonne réputation en terme de marque employeur et de larges possibilités d'évolution de carrière.

Mais désormais, les plus jeunes n'hésitent pas à changer d'emploi dès qu'ils s'y ennuient - d'où leur surnom de " Génération zapping " . Plus que la rémunération, ils privilégient davantage l'autonomie, la flexibilité, l'aspect social du travail, et considèrent l'équilibre entre vie privée et travail comme prioritaire. eFinancialCareers.fr avance une explication : plus de la moitié des professionnels de la finance (53%) ont vu leur bonus 2011 baisser, alors que 55% d'entre eux n'ont pas reçu d'augmentation. Par conséquent, les jeunes diplômés privilégient d'autres facteurs tels que la culture d'entreprise, le niveau de stabilité et le dynamisme de l'environnement de travail.

Dans ce cadre, " les industries de la finance risquent de se retrouver victimes de ce changement de culture du travail de la jeune génération" , prévient James Bennett, directeur général d' eFinancialCareers. " Elles doivent alors redoubler d'efforts pour fidéliser leurs meilleurs salariés et séduire les jeunes diplômés. Il est primordial de maintenir la porte ouverte aux talents : la technologie pourrait être une clef de la réconciliation des jeunes de la Génération Y avec la finance. En rendant le processus de recrutement plus interactif par exemple, les entreprises de la finance pourraient très rapidement redevenir attractives" .


Enquête eFinancialCareers.fr menée en avril 2012 auprès de 314 professionnels de la finance basés en France, qui avaient eu connaissance de leur bonus au titre de l'année 2011.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • uraniu88 le mardi 12 juin 2012 à 16:38

    investisseur heureux en bourse depuis 1984 mes deux fils 35 et 36 sont atteint par le même virus et avec autant de succès.

  • M610716 le mardi 12 juin 2012 à 15:16

    très très bonne nouvelle l'industrie financière finira comme la fabrique des becs de gaz

  • mariding le mardi 12 juin 2012 à 15:12

    ahah lapioche moi jen fais partie des jeunes ! et jadore la finance ! donnez moi un poste je finis mes études dans 6 mois, je suis polyglote, à l'edhec, jai 21 ans, je suis sur motivé et si jai pas de boulot en europe et bien je rentre chez moi au bresil ! et jai mon passeport et les opportunités y sont fort nombreuses

  • Lapioche le mardi 12 juin 2012 à 15:00

    ils préfèrent écrire sur Facebook