La fin du ministère du sucre cubain

le
0
(Commodesk.com) Le président Raul Castro a annoncé la suppression du ministère du sucre, selon la presse officielle cubaine. Il sera remplacé par le « Groupe d'entreprises de l'agro-industrie sucrière », chargé de revitaliser un secteur moribond. Une nouvelle réforme emblématique pour Cuba, en pleine phase de transformation économique. La suppression du ministère s'accompagne d'une réorganisation de la production destinée à en améliorer l'efficacité. Les sucreries, en surcapacité, seront concentrées sur 13 entreprises provinciales ; 56 des 61 unités de production resteront en activité, dont 46 seront utilisées pour la prochaine campagne. Des structures de soutien, jugées coûteuses et inutiles, seront supprimées. Le secteur ne s'est jamais remis de la chute de l'URSS. Les deux pays avaient des accords commerciaux permettant à Cuba d'écouler son sucre à un prix supérieur au marché, au point de devenir dépendante de ce débouché. En l'absence d'investissements, la production n'a cessé de s'effondrer pour s'établir selon l'USDA à 1,1 million de tonnes pour 2010-2011, contre plus de 8 millions de tonnes en 1990.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant