La fin du feuilleton judiciaire DSK-Diallo

le
0
À New York, un accord met un terme à la procédure entre l'ex-patron du FMI et Nafissatou Diallo.

Tourner une page judiciaire à défaut de pouvoir totalement effacer l'épisode du Sofitel: l'objectif de l'accord signé lundi n'est guère mystérieux pour Dominique Strauss-Kahn. En dix minutes et avant de souhaiter de «joyeuses fêtes» à l'assistance, le juge McKeon, du tribunal du Bronx, a donc mis fin à la procédure, précisant que «les montants en jeu resteront confidentiels». L'heure est donc au cessez-le-feu courtois après dix-huit mois de tirs nourris.

À l'issue de longues négociations, comme l'a indiqué Douglas McKeon, rendez-vous avait donc été pris lundi au tribunal pour parapher ce settlement aux paragraphes au préalable scrutés à la virgule près. Avant l'audience, le plutôt débonnaire juge McKeon, qui a demandé à Nafissatou Diallo d'être présente au palais de justice, était cette fois très silencieux. Comme tous les protagonistes du dossier à l'approch...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant