La fin des consoles de jeux est-elle proche ?

le
0
La fin des consoles de jeux est-elle proche ?
La fin des consoles de jeux est-elle proche ?

Sony a beau engranger des sommes colossales grâce à la forte demande concernant sa dernière PlayStation et ses jeux dédiés, il n'empêche que les jours de ces équipements pourraient bien être comptés.Des données montrent qu'une majorité des foyers américains et européens abritent actuellement une PlayStation ou une Xbox, mais des chiffres compilés par Parks Associates soulignent que moins de 50% des foyers américains auront toujours une console d'ici 2019.

Dans certains pays européens, la tendance est entrée dans une phase encore plus avancée. Par exemple en France, la pénétration des consoles de jeux dans les foyers est déjà en recul, elle est passée de 59 à 49% au cours des trois dernières années.

"Les consoles de jeux restent l'un des éléments clés de la maison connectée, mais d'autres appareils gagnent de l'importance, notamment les téléviseurs connectés et les lecteurs de streaming", note Brett Sappington, directeur de recherche chez Parks Associates.

Le gaming est devenu un hobby de choix pour bon nombre de consommateurs de tous âges et des deux sexes. Mais les joueurs ont de plus en plus tendance à s'amuser sur leur smartphone ou sur leur télé connectée. Des données de Flurry Analytics montrent qu'un détenteur de smartphone passe en moyenne 33 minutes par jour rien que sur des jeux.

"La plupart des grands fabricants de combinés, dont Amazon, Apple, Samsung et Sony, mettent l'accent sur leur offre de gaming sur leurs appareils connectés", précise l'analyste. "Même si (ce type de gaming) ne pourra pas valoir l'expérience offerte par des consoles comme la PlayStation de Sony ou l'Xbox de Microsoft, ces appareils connectés peuvent atteindre des gamers non-traditionnels".

Le gaming occasionnel est l'une des tendances les plus fortes du moment, largement due à l'ubiquité des smartphones.

Alors que les appareils sont amenés à encore augmenter de taille et de capacité, l'expérience de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant