«La fin de la malnutrition, clé du développement durable»

le
0
INTERVIEW - Ertharin Cousin est directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies depuis le 5 avril 2012. Elle espère que la lutte contre la faim figurera dans les conclusions du sommet.

LE FIGARO - Qu'attendez-vous de ce sommet Rio + 20?

Ertharin Cousin - Le PAM nourrit 100 millions de personnes par an: je suis là pour porter la voix des 925 millions de personnes qui ne mangent pas à leur faim dans le monde, et pousser ceux qui ont le pouvoir à les prendre en compte. Concrètement, la conférence est le point de départ pour les discussions sur l'après-2015, qui est la date butoir que le monde s'est choisie pour les «objectifs du millénaire». La promesse était de diviser par deux le nombre de personnes souffrant de la faim, et cela a fonctionné parce qu'on s'était fixé une date limite. Si les prochains objectifs de développement durable, qui doivent être décidés à Rio, incluent l'éradication de la famine à une date fixe, ce sera une grande victoire. Mais je suis pragmatique, donc j'espère qu'une résolution reconnaisse la souveraineté alimentaire et la disparition de la malnutrition comme des clefs du développement durable.

Historique...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant