La fille d'Hélène Pastor remise en liberté

le
1

MARSEILLE (Reuters) - La fille d'Hélène Pastor a été remise en liberté dans la nuit de mercredi à jeudi sans qu'aucune charge ne soit retenue à son encontre dans l'enquête sur le meurtre, en mai dernier, de sa mère, l'héritière de la famille la plus fortunée de Monaco.

Au total, une dizaine de personnes, dont le gendre de la victime, restaient jeudi en garde à vue, a-t-on précisé de source policière.

Sylvia Pastor avait été placée en garde à vue lundi "pour la nécessité de l'enquête", selon le procureur de Marseille, Brice Robin.

Son concubin Wojciech Janowski, homme d'affaires et consul honoraire de Pologne à Monaco, était toujours entendu jeudi, notamment sur des flux financiers suspects retrouvés sur ses comptes bancaires.

Vingt-trois personnes ont été interpellées à Rennes, Nice et Marseille dans le cadre de l'enquête sur le guet-apens dont a été victime à Nice Hélène Pastor, 77 ans, décédée des suites de ses blessures dans la nuit du 20 au 21 mai dernier.

Une dizaine de suspects, dont les deux tueurs présumés, devraient être déférés vendredi devant un juge au terme de 96 heures de garde à vue.

(Jean-François Rosnoblet, avec Nicolas Bertin à Paris, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le jeudi 26 juin 2014 à 13:42

    l'héritage fait la misère des familles...