La Fifa vit "un moment difficile", Blatter ne démissionnera pas

le , mis à jour à 12:29
0

ZURICH, 27 mai (Reuters) - La Fédération internationale de football a qualifié mercredi l'arrestation de six de ses principaux dirigeants de "moment difficile" mais indiqué que son président, Sepp Blatter, ne démissionnerait pas et que les prochaines coupes du monde se dérouleraient comme prévu en Russie et au Qatar. "C'est assurément un moment difficile pour nous", a déclaré Walter De Gregorio, porte-parole de la Fifa. "C'est un moment difficile pour nous. Mais c'est bon pour la Fifa. Cela confirme que nous sommes sur le bon chemin. Cela fait mal. Ce n'est pas facile, mais c'est le bon chemin." Walter De Gregorio a ajouté que l'élection du président de la Fifa -son président Sepp Blatter brigue un cinquième mandat- aurait lieu comme prévu cette semaine. Les arrestations ne sont pas liées à ce vote, a-t-il précisé. Les autorités suisses ont annoncé l'ouverture d'une enquête pénale à propos de l'attribution des coupes du monde de 2018 et 2022, respectivement à la Russie et au Qatar. Sepp Blatter ne figure pas parmi les personnes arrêtées. Il n'est donc pas question qu'il démissionne, a ajouté son porte-parole.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant