La Fifa transmet de nouvelles données à la justice suisse

le , mis à jour à 21:05
0

(Actualisé avec détails, déclarations, contexte) ZURICH, 10 juin (Reuters) - L'Office fédéral de la justice suisse (OFJ) a annoncé mercredi avoir récupéré de nouvelles données informatiques qu'il réclamait à la Fifa dans le cadre d'une enquête pénale sur les conditions d'attribution de la Coupe du monde 2018 à la Russie et 2022 au Qatar. L'OFJ a déjà saisi des données et des documents contenus dans les ordinateurs de la fédération internationale le mois dernier après l'arrestation de plusieurs dirigeants de l'organisation dans le cadre d'une enquête du FBI sur des faits de corruption présumée. "Je peux confirmer que la Fifa a remis aujourd'hui à l'OFJ les données informatiques saisies", a indiqué un porte-parole dans un communiqué. "Comme cela a déjà été précisé, l'OFJ a ouvert une procédure pénale contre X". L'OFJ a décidé d'enquêter sur les conditions d'attribution des compétitions pour 2018 et 2022 car il soupçonne certaines personnes de mauvaise gestion et de blanchiment d'argent. Si nécessaire pour les besoins de l'enquête, l'office fédéral pourra interroger le président démissionnaire Sepp Blatter et d'autres dirigeants, a dit le porte-parole. Une source proche de l'enquête a indiqué que des documents émanant du bureau de Sepp Blatter faisaient partie des investigations. La BBC a rapporté que des données avaient également été saisies dans les services du secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke. Dans un communiqué, la Fifa a confirmé avoir fourni à l'OFJ les données demandées. (Joshua Franklin; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant