La Fifa reconnaît avoir viré 10 millions de dollars dans les Caraïbes

le , mis à jour à 12:26
0
La Fifa reconnaît avoir viré 10 millions de dollars dans les Caraïbes
La Fifa reconnaît avoir viré 10 millions de dollars dans les Caraïbes

De l'argent versé, oui, mais tout est normal. La Fifa (Fédération internationale de football) a reconnu ce mardi avoir procédé à un virement de 10 millions de dollars (environ 9,1 millions d'euros) «dans le cadre du développement du football dans les Caraïbes». Mais, assure-t-elle, «ni Jérôme Valcke (NDLR : n°2 et secrétaire général de l'instance) ni aucun haut responsable de la Fifa n'était concerné».

Alors que la Fifa fait face depuis mercredi à une tempête judiciaire, le «New York Times» a rapporté lundi que le secrétaire général de la Fifa et bras droit de Joseph Blatter, le Français Jérôme Valcke, avait transféré 10 millions de dollars sur des comptes gérés par l'ancien vice-président de l'organisation, Jack Warner, mis en cause par la justice américaine dans un scandale de corruption.

Une lettre contredit la Fifa

«En 2007, dans le cadre de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, le gouvernement sud-africain a approuvé un projet de 10 millions de dollars pour aider la diaspora africaine dans les Caraïbes. Le paiement des 10 M USD a été autorisé par le président de la commission des finances et exécuté en conformité avec les règlements de la Fifa», a indiqué l'instance dans un communiqué, précisant que cette somme provenait du comité d'organisation du Mondial sud-africain. «Ni le secrétaire général, Jérôme Valcke, ni aucun autre haut responsable de la Fifa n'ont été concernés par l'initiation, l'approbation ou la mise en place de ce projet», ajoute la Fifa.

Selon le «New York Times», le transfert de 10 millions de dollars (effectué en trois fois entre janvier et mars 2008, d'après l'acte d'accusation américain) a été émis depuis un compte de la Fifa et serait «un élément central du scandale de corruption qui engloutit le football mondial» et ses dirigeants. A ce stade, Jérôme Valcke n'a pas été directement mis en cause par la justice américaine et il n'est pas cité ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant