La FIFA inflige une amende et un avertissement à Beckenbauer

le
0
LE COMITÉ D'ÉTHIQUE DE LA FIFA SANCTIONNE BECKENBAUER
LE COMITÉ D'ÉTHIQUE DE LA FIFA SANCTIONNE BECKENBAUER

ZURICH (Reuters) - La commission d'éthique de la FIFA a infligé mercredi une amende de 7.000 francs suisses et un avertissement à l'ancienne star du football allemand Franz Beckenbauer pour avoir fait obstruction à une enquête interne.

"Mr Beckenbauer a refusé de coopérer à une enquête de la commission d'éthique (...) au sujet des candidatures pour (l'organisation des) Coupes du monde 2018/2022 malgré de nombreuses sollicitations", lit-on dans un communiqué.

La commission d'éthique précise que le champion du monde 1974 a fini par accéder à ses demandes et qu'elle a donc décidé de se montrer clémente à son égard.

"Mr Beckenbauer ayant par la suite manifesté sa volonté de coopérer, il a été sanctionné d'un avertissement et d'une amende de 7.000 francs suisses (environ 6.335 euros)", dit-elle.

L'enquête diligentée par la justice américaine sur les conditions d'attribution des Mondiaux 2018 à la Russie et 2022 au Qatar ont plongé la FIFA dans le plus grand scandale de corruption de son histoire et provoqué la démission de son président, Sepp Blatter.

(Rédaction de Zurich; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant