La FIFA annonce la remise de documents informatiques à la justice suisse

le , mis à jour à 22:13
0
La FIFA annonce la remise de documents informatiques à la justice suisse
La FIFA annonce la remise de documents informatiques à la justice suisse

La FIFA a remis mercredi des documents informatiques à la justice suisse à sa demande, selon une porte-parole de l'organisation internationale de football au centre d'un vaste scandale de corruption. La FIFA a «remis aujourd'hui comme prévu ces documents et données, qui étaient réclamés» par le ministère public de la confédération, a indiqué la porte-parole.

Aucune indication n'a été donnée par le ministère public de la confédération (MPC) sur la nature des documents saisis, s'il s'agit d'ordinateurs ou de données. Selon la BBC, les documents ont été saisis dans des bureaux de la FIFA, dont celui du président démissionnaire Joseph Blatter, du secrétaire général Jérôme Valcke, et du directeur financier Markus Kattner. Le MPC a annoncé le 27 mai dernier, avoir saisi le même jour des informations et des documents classés dans des systèmes informatiques à la Fédération  internationale de football.

Pendant ce temps, le grand déballage continue. Mark Pieth, professeur de droit à l'Université de Bâle, à qui Joseph Blatter avait confié une réflexion sur la gouvernance de la Fifa, estime dans un entretien à l'AFP que «la structure quasi dictatoriale» de l'organisation en pleine tourmente judiciaire, doit être réformée en profondeur. L'universitaire suisse propose notamment un encadrement du rôle du comité exécutif, une limitation du nombre de mandats du président et une révision du système «un pays/une voix». Cet universiatiare avait terminé sa mission en 2013 sans que ses principales recommandations ne soient mises en oeuvre.

En réaction, la FIFA a tenu à préciser que «le processus de réforme engagé en 2011 a conclu en 2013 avec l'adoption de l'immense majorité des recommandations de la commission indépendante (IGC) dirigée par Mark Pieth». Depuis, l'institition internationale est dans dans la tourmente. Le 27 mai 2015, sept responsables de la Fifa ont été arrêtés à Zurich sur ordre de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant