La fièvre Ebola fait une huitième victime au Mali

le
0

BAMAKO, 20 novembre (Reuters) - Un médecin ayant participé aux soins d'un imam guinéen qui a succombé à la fièvre Ebola à Bamako est décédé à son tour, a annoncé jeudi le chef de la cellule de crise malienne, ce qui porte à huit morts le bilan de la maladie au Mali. Son cas avait été diagnostiqué le 12 novembre. Celui d'Oussa Koita, l'imam guinéen de 70 ans arrivé le mois dernier à Bamako, ne l'a en revanche jamais été, ce qui a accru les risques de contagion. (Tiemoko Diallo, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant