La fièvre Ebola a fait près de 3.000 morts depuis mars

le
0

GENEVE, 25 septembre (Reuters) - L'épidémie de fièvre Ebola a fait près de 3.000 morts depuis mars en Afrique de l'Ouest, a annoncé jeudi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui précise que la situation semble s'être stabilisée en Guinée. L'OMS fait état, à la date du 21 septembre, de 2.917 décès sur 6.263 cas recensés dans les cinq pays touchés par l'épidémie - Guinée, Liberia, Sierra Leone, Nigeria et Sénégal. Ces chiffres font apparaître 99 décès supplémentaires au Liberia par rapport au 17 septembre, quatre de plus en Sierra Leone depuis le 19 septembre et trois en Guinée depuis le 20 septembre. "Si la tendance reste à la hausse en Sierra Leone et très probablement aussi au Liberia, la situation en Guinée, tout en demeurant grave, semble se stabiliser: entre 75 et 100 nouveaux cas confirmés ont été signalés au cours de chacune des cinq semaines passées", poursuit l'OMS. Le Liberia dispose de 315 lits pour les malades et les organisations internationales ont promis d'en fournir 440 supplémentaires mais le pays a besoin d'encore 1.550 lits. En Sierra Leone, 297 lits ont été promis et doubleront les capacités d'accueil des malades mais il en faut 532 de plus. Mercredi, trois autres districts ont été placés en quarantaine, ce qui porte à cinq le nombre de districts - sur les 14 du pays - à être concernés par une telle mesure. (Tom Miles et Umaru Fofana; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant