La fiche du Stade Rennais

le
0
La fiche du Stade Rennais
La fiche du Stade Rennais

Cette année, c'est la bonne ! Rennes va enfin gagner son premier trophée depuis plus de 44 ans ! Ah non ? C'est pas encore pour cette fois ? Bon, dans ce cas, on se contentera d'un nouveau titre de champion de Bretagne. C'est déjà ça de pris.

La carte postale de l'été

"Chère ligue 1,

Crotte de bique, c'est déjà la rentrée. Les vacances étaient super mais tout va recommencer, je le sais. A l'école, personne ne m'aime. Je vais encore passer l'année tout seul, à dessiner sur mes cahiers. Hier, j'ai pas arrêté de pleurer en priant la bonne vierge pour que le temps s'arrête. Rien n'y fait. Pour me remonter le moral, Tatie Salma m'a amené chez le coiffeur pour me faire une nouvelle raie sur le côté.
"Tu seras le plus beau de tout tes petits camarades" qu'elle m'a dit. Dans la foulée, on est allés à la papeterie du centre-ville pour m'acheter des fournitures scolaires. Maintenant je suis bien équipé pour trancher dans le tas : j'ai des ciseaux M'Bengué et un compas Doucouré, en plus d'un joli cartable Roazhon, la nouvelle marque à la mode. Pour couronner le tout, Salma m'a ensuite offert un tout nouveau costume Ludovic Baal, avec la carte bleue de Tonton François qui gagne beaucoup d'argent à ce qui paraît, même s'il m'en donne rarement. J'ai l'air assez con avec, je vais pas te mentir, mais elle insiste pour que je le mette. Ça va être joyeux le premier jour. Les autres vont se moquer, mais de toute façon, ils ne font rien d'autre que m'embêter. La semaine dernière, en allant acheter un pain aux raisins à la boulangerie, j'ai croisé Marcelo, le premier de la classe. C'est un petit Argentin rabougri qui est arrivé l'année dernière et qui a tout de suite reçu les félicitations de M. Thiriez. Au début, j'ai essayé de lui parler en espagnol, parce que il ne disait jamais rien et que les autres le regardaient de travers. Mais maintenant, dès qu'il me voit, il se met à rigoler super fort, on peut plus l'arrêter, c'est vraiment gênant. Mais je m'en fous de ne pas avoir d'amis, je veux seulement qu'on me foute la paix. Ce serait vraiment le pied. Faudrait le dire d'ailleurs à Jocelyn et Sylvain, les deux brutes qui me martyrisent chaque année. Si je les dénonce pas, ils vont encore me coincer dans la cour de recré et me tordre le bras jusqu'à ce que ça brûle. Tout un programme. Quant aux filles, je n'en parle même pas. Cela fait au moins quarante-quatre ans que je les drague mais ça ne marche pas. Je rigole hein, je suis pas si vieux, c'est juste une hyperbole. Bon, je te laisse, faut que je retourne réviser. On sait jamais, si ça se trouve, je vais trouver une formule magique qui va tout arranger. Comme par miracle. En attendant, je…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant