La fiche du Stade Malherbe de Caen

le
0
La fiche du Stade Malherbe de Caen
La fiche du Stade Malherbe de Caen

Lors de la saison 2014-2015, le Stade Malherbe a montré un double visage, tour à tour sclérosé ou feu follet. Les Normands vont-ils parvenir cette année à laisser tomber le courant alternatif ? C'est ce qu'espère Patrice Garande, qui s'est entouré de revanchards de la Ligue 1 au mercato (Louis, Delaplace, Delort) pour grossir les rangs de son jeune et séduisant effectif.

La carte postale de l'été

"Hola Emiliano,

J'espère que tu passes de bonnes vacances à Nantes, à Bordeaux, en Argentine ou je ne sais où. Dans le Sud, quoi ! Depuis ton échange Erasmus de l'année dernière, il y a eu pas mal de changements ici. C'est qu'on aimerait pas trop rater notre premier semestre comme l'année dernière ! Enfin toi, tu t'en moques, t'étais pas là. Du coup, on s'est débarrassé du prof de littérature brésilien qui suivait pas le programme, M. Saad, et on a fait revenir M. Duhamel (pas l'arbitre qui ressemble à Florent Balmont, hein :-P) pour travailler notre efficacité. On va aussi avoir un nouveau prof d'anglais, Andy Delort. Pratique si jamais on a besoin de voyager en Europe à la fin de l'année, même si ça me paraît compliqué vu le budget de la fac En revanche, il y a ce nouveau prof, M. Alhadhur. Je sais pas ce qu'il enseigne, mais il me fait déjà peur. T'imagines le flocage si son prénom c'était Bernard ou Bertrand ? LOL ! J'espère qu'on pourra quand même se croiser cette année, même si t'es à la fac de Saint-Naz' !

Besos amigo !

La promo 2015-2016 du Stade Malherbe de Caen

PS : Un certain Jeff Louis a aussi débarqué de Belgique. Paraît qu'il va super vite. J'arrête pas de lui demander c'est quoi son nom de famille, mais il s'énerve tout le temps. Comme quoi, on peut être belge et ne pas avoir d'humour !
"

La visite médicale

L'année dernière, la greffe du front (de l'attaque) avait pourtant bien pris avec Sala et Benezet. Mais il a fallu amputer et trouver deux nouveaux greffons. Enfin, nouveaux Delort, oui. Duhamel, c'est une autre histoire. Enfin, le Stade Malherbe fait ce qu'il faut pour ruer dans les brancards de la Ligue 1 à nouveau, et surtout éviter le coma artificiel dans lequel il avait été placé une bonne partie de la saison de l'année dernière. D'abord, diagnostiquer les symptômes bien en avance pour prévenir plutôt que guérir avec un recrutement quasi terminé fin juillet. Ensuite, s'assurer que les cardiogrammes ne s'affolent pas en pleine exercice de Ligue 1. Pour ça, le Stade Malherbe a trouvé l'employé parfait, arrivé du CHU de Lille : l'infirmier Jonathan Delaplace, chargé de suppléer le chef de service Nicolas Seube, en place depuis 2001.

L'homme à ne pas suivre : Jeff Louis

Franco Torchia, l'homme qui l'a découvert…










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant