La fiche du Stade Malherbe

le
0
La fiche du Stade Malherbe
La fiche du Stade Malherbe

Après une magnifique saison achevée parmi les cadors du championnat (7e), le SMC se trouve confronté à un défi de taille : continuer de progresser, pour s'installer durablement en Ligue 1. Attention toutefois aux lendemains qui déchantent.

La carte postale de l'été.


"Cher Stade Malherbe,

Je sais que ça fait un petit moment qu'on ne se parle plus, toi et moi. Tu sais ce que c'est : après une rupture, il paraît que les deux parties ont besoin de tourner la page. Mais tu sais très bien que je t'aime encore, et que je ne peux pas faire comme si nous n'avions rien vécu tous les deux. Les jeunes vont sur Facebook pour voir ce que devient leur ex ; moi, j'ai pu voir à la télévision tes exploits de la saison passée. Je suis content de voir que tu as finalement trouvé sans moi la stabilité que tu espérais tant.

Oui, aimer quelqu'un, c'est être capable de lui souhaiter tout le bonheur du monde – comme dans la chanson – même si ça signifie ne pas faire partie de sa vie. Je suis donc très très heureux que tu files le parfait amour avec Patrice Garande et Xavier Gravelaine. Je t'assure que de mon côté, j'ai complètement tourné la page, et ne garde aucune rancœur de tout cela. Non, les messages laissés sur ton répondeur à 4 heures du matin ne comptent pas, je me suis juste trompé en voulant appelé ma frangine. Oui, on peut se tromper 27 fois de suite.

Depuis que nous sommes séparés, j'ai continué mon petit bonhomme de chemin à Arles-Avignon – le club a coulé corps et âme – puis j'ai eu une petite aventure au Maroc, rien de bien sérieux. Je suis pleinement épanoui. Je vais bien. Je suis heureux. Je vis parfaitement bien le fait que tu sois comblé sans moi.

Appelle-moi.

S'il te plaît.

Franck Dumas
."

La visite médicale.


C'est bien connu : lorsqu'on atteint un certain âge, la pratique du sport de haut niveau doit aller de pair avec un espace aménagé et des contrôles fréquents. Pour l'espace aménagé, pas de problème, le Stade Malherbe s'est fait refaire la façade dans le courant de l'été pour paraître un peu plus fringant : nouveau logo, nouveaux sièges au stade, etc. Mais l'organisme peut-il suivre ? Alors certes, il n'y a pas vraiment de quoi s'affoler, mais force est de…
















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant