La fiche du Sporting Clube de Portugal

le
0
La fiche du Sporting Clube de Portugal
La fiche du Sporting Clube de Portugal

Après un été convaincant et un mercato fou, avec notamment l'arrivée de Jorge Jesus sur le banc, le Sporting part à la conquête du championnat portugais qu'il n'a plus remporté depuis 2002. 13 ans, c'est long

La carte postale de l'été

"Chère Liga Sagres, enfin Liga Nos, puisque c'est comme ça que tu t'appelles désormais (d'ailleurs, arrête de changer de nom tous les deux mois, c'est chiant),

Aujourd'hui, je suis content. On a volé le meilleur entraîneur du championnat à ces bouseux de Benfica, qui, à cause de nous, termineront septièmes ou huitièmes. Les pauvres vont galérer contre Paços de Ferreira pendant qu'on remportera enfin le championnat pour la première fois depuis 2002. Oui, je suis vraiment content. Ça valait le coup d'envoyer le président Bruno de Carvalho travailler à mains nues dans des mines de diamants en Angola pour payer un gros salaire à Jorge Jesus. D'ailleurs, toute notre enveloppe des transferts y est passée, mais on fait avec. Aquilani est arrivé gratuitement tandis que Bryan Ruiz et Teo Gutiérrez n'ont pas coûté très cher. Mais c'est toujours autre chose que ces pipes de Nani et Tanaka. Non mais sérieusement, Tanaka C'était quoi l'idée ? Faire venir des charters de Japonais à Avalade ? Enfin bref, je m'égare. Comme faire des courses, ça coûte cher, on a décidé de faire une croix sur nos vacances et on s'est préparé tranquillement à la maison. On a tapé ces nullos de la Roma et de Crystal Palace sur le même score, 2-0. L'Europe ne nous fait pas peur. Si les méchants de Gazprom ne s'opposent pas à notre réussite cette année encore, on ira loin en C1. Ah, il paraît qu'on affronte le CSKA Moscou en barrages de Ligue des champions ? Bon, bah je te laisse, j'ai des Russes à allonger. Un peu comme Frank Semyon.

On se retrouve en mai pour la remise du trophée de champion du Portugal. Bisous,

o Sporting Clube de Portugal

PS : C'est quoi cette histoire de lion tué, là ? Encore un gars qui nous cherche ? Attends que je m'occupe des Russes
"

La visite médicale

Tout va au mieux dans le meilleur des mondes pour le Sporting. Après un été très satisfaisant, les leoes vont pouvoir attaquer la longue saison qui les attend pied au plancher. Vainqueurs de la Supertaça contre Benfica, les hommes de Jorge Jesus semblent avoir une petite longueur d'avance sur leurs concurrents (même si le niveau de Porto reste un peu inconnu pour l'instant). Les idées de jeu sont claires et l'effectif paraît déjà rôdé. En plus, à part William Carvalho, indisponible jusqu'à octobre en raison d'un tibia défectueux,…









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant