La fiche du FC Nantes

le
0

Une 14e place, 41 points, le plus grand nombre de matchs nuls du championnat, et surtout une attaque bloquée à 29 buts sur toute la saison. L'exercice 2014-2015 du FC Nantes n'a fait frissonner personne, mais les Jaune & Vert reviennent conquérants, et pourraient bien montrer que le Canari n'est pas cuit-cuit.

La carte postale

"Cher championnat de France,

Que nous est-il arrivé ? Où est la passion qui nous animait autrefois ? Comment avons-nous pu passer de la relation fusionnelle qui était la nôtre à cette apathie ? Je ne te fais plus rêver, et tu ne m'offres plus la plus belle place dans ton lit. Mais l'été est la saison de l'ardeur, et je suis prêt à redevenir ton favori. J'ai changé, beaucoup. Et je me suis débarrassé de certains des vieux vêtements que tu n'aimais pas, et que je portais lors de notre séparation, entre 2008 et 2013. Ces Vincent Bessat, Issa Cissokho, Serge Gakpé, avec lesquels j'avais retrouvé tes bras, mais sans parvenir à recréer les chaudes étreintes d'antan. J'ai pourtant crié toute la fureur de mes sentiments depuis les travées de cette tribune Loire, bouillante et fougueuse. Mais ces derniers temps, tu as préféré t'offrir à des prétendants exotiques. À ces Parisiens qui n'en ont que le nom, et qui ont su te conquérir en t'offrant des bijoux venus de Suède, d'Argentine, d'Italie. Alors moi aussi, j'ai décidé de jouer le jeu. Cet été, je suis allé chercher du renouveau en Islande, et même au Brésil. Je suis prêt. Je veux t'enflammer à nouveau.

À très bientôt,

Ton Canari, qui va redéployer ses ailes.
"

La visite médicale

Quand on est passés en quelques années de la forme olympique au statut de grand brûlé, on se satisfait de retrouver un semblant de santé normale. Mais la période de rémission finie, le FC Nantes peut prétendre à retrouver sa vigueur perdue. Car les Nantais sont remontés en Ligue 1 depuis deux saisons maintenant, et l'excuse des séquelles et des cicatrices encore vives ne fonctionne plus. Démarrer chaque saison en affirmant que l'objectif principal est le maintien, ça suffit. Faire semblant d'avoir encore besoin de béquilles alors qu'on peut parfaitement marcher, c'est un truc de mendiant de RER. Nantes a choqué la saison dernière en ayant une efficacité de paraplégique face au but adverse, et être chaque année le club "dont le spectacle est au moins autant dans les tribunes que sur la pelouse", cela commence à être un peu triste. L'hémorragie du début du mercato et la ribambelle de joueurs envolés a pu faire peur, mais les Jaune & Vert ont depuis été placés sous perfusion et les nouvelles recrues devraient pouvoir relancer la machine. Alors lève-toi et marche,…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant