La fiche du Bayern Munich

le
0
La fiche du Bayern Munich
La fiche du Bayern Munich

Vexé par une nouvelle élimination douloureuse en Ligue des champions, le Bayern a profité de son immense fortune pour apporter un peu d'énergie sud-américaine, avec le duo Vidal-Douglas Costa. Malgré le départ de Schweinsteiger, on peut dire que les choses seront comme d'habitude.

La carte postale de l'été

"Ma tendre Buli,

Toi et moi, ca remonte, alors aucune raison de se mentir: tu commences à me manquer. Je sais que c'était plus vraiment ça ces derniers temps, que la routine avait pris le pas sur notre histoire. Mais je pense que ces vacances nous ont vraiment fait du bien. Oui, je sais que je dis ça tous les ans, qu'on fait les fous jusqu'à la trêve et qu'après tout s'estompe. Mais toi tu hibernes, moi j'essaye de survivre. Regarde ta copine anglaise, elle s'arrête jamais elle. Et ne recommence pas avec ton refrain des tournages aux quatre coins de l'Europe, c'est pour ta renommée que je fais ça. C'est pas ton copain mineur ou l'autre commercial pharmaceutique qui vont changer quoi que ce soit. Et puis ton ex hippie à mèche là qui faisait l'intéressant, il a fait une mauvaise rencontre avec un Apache et il n'a plus le droit de voyager depuis. D'ailleurs, si tu crois que je t'ai pas vu fricoter avec le jeune loup tout vert là, tu t'enfonces le doigt dans l'œil jusqu'au coude. C'est un rouquin bordel. Bref, je te dis que cette année, je sens que notre été indien va perdurer. Les cours d'Espagnol vont payer, on ira danser à Hambourg comme jamais. Tu es à moi et tu le sais.

Bundesliga, I love you. I love you Bundesliga.

Ton immense et fidèle.
"

La visite médicale

L'état du patient allemand est des plus incertains depuis le départ du Dr Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt le bien-nommé, contraint d'injecter de la crête de coq et du sang d'âne à d'autres âmes damnées. Débarrassé de son immortel sorcier, Guardiola a donc décidé de faire comme Darwin l'exige : remplacer les vieux malades par des jeunes fringants. Exit donc Schweinsteiger, Pizarro et Reina, bonjour Vidal, Kimmich et Ulreich, ainsi qu'Höjbjerg, de retour d'Augsburg. Douglas Costa arrive lui pour anticiper le départ à la retraite de Robbery, l'un ou l'autre, voire les deux. Du coup, le Bayern a toujours plus chaud et craint de moins en moins les coups de soleil, mais souffre toujours : Badstuber, Kirchhoff, Javi Martínez et Ribéry sont encore sur le flanc.

L'homme à ne pas suivre : Dante

On aurait pu parler de Sven Ulreich, emploi fictif, ou des trop nombreux corps de verre de l'effectif. Concentrons nous plutôt sur un homme dont c'est le mental qui a été brisé. Traumatisé par sa nation…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant