La fiche de Valence

le
0

Quatrième de Liga la saison passée, le FC Valence aimerait faire un peu mieux. C'est le souhait de Peter Lim. L'été agité au sein de la structure du club a quand même bien refroidi les ambitions des Ches, qui se contenteraient bien de la même quatrième place qu'en 2014/2015...

La carte postale de l'été

"Chère Liga,

Cet été, je n'ai pas vraiment eu de vacances. Bon, ok, j'ai visité la Chine, Pékin et son public de connaisseurs qui gueulait uniquement quand une star du Bayern touchait le ballon, avant de faire un détour par l'Allemagne, justement. J'ai passé mon été à perdre. Du 11 juillet au 8 août, on s'est fait battre par tous les adversaires qui se dressaient sur notre chemin. En vrai, on s'en foutait. On y allait à la cool, comme si on jouait contre des potes. Ces abrutis de Français pensaient qu'on serait aussi nuls contre eux, et pan ! 3-1. Bon, je ne suis pas rassuré pour autant. Les matchs amicaux ne sont pas la seule chose que j'ai perdu cet été. Otamendi vient de nous lâcher pour Manchester City au terme d'un bras de fer d'un mois. Avec ses gros bras de camionneur, tu m'étonnes qu'il l'ait remporté. Du coup, notre défense centrale est un peu moins sereine. Mais le pire, c'est quand même que Salvo, Rufete et Ayala se sont embrouillés avec Nuno à cause de joueurs qui ont fini par ne pas venir au club, Rodrigo Caio et Imbula en l'occurrence, et qu'ils ont fini par quitter Valence au début du mois de juillet. On a donc dû s'occuper des papiers du divorce. De la paperasse pendant les vacances, manquait plus que ça Et puis, avec cette histoire, on n'a plus de directeur sportif. Peter Lim s'en fout, il laisse Nuno et Jorge Mendes gérer la maison. Je sais bien que les Valenciens ont un accent qui s'approche du Portugais, mais on se foutrait pas un peu de notre gueule quand même ?

Beijinhos, enfin, Besos. Merde, je commence à parler portugais moi aussi

PS : Je suis un peu triste, j'ai vu que Batman était mort sur une bande d'arrêt d'urgence. Depuis quand la Batmobile tombe en panne aussi ? Putain d'obsolescence programmée.
"

La visite médicale

Si les Chés n'avaient pas perdu leur meilleur défenseur central, Nicolas Otamendi, on aurait pu parler de mercato réussi. L'effectif est resté stable à tous les postes, les joueurs se connaissent bien et ont le niveau pour réaliser une belle saison. Quand Diego Alves et André Gomes reviendront définitivement de blessure, les hommes de Nuno Espirito Santo auront vraiment une carte à jouer sur tous les tableaux. Le podium en Liga, et, pourquoi pas, un beau parcours en Copa del Rey et en Coupe d'Europe. Il reste, certes, le problème du numéro…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant