La fiche de Troyes

le
0
La fiche de Troyes
La fiche de Troyes

Accrochez-vous, après un été maussade, l'ESTAC revient en Ligue 1 pour tout péter. A base de champagne et de Benjamin Nivet.

La (grande) carte postale de l'été

"Chère ligue 1,

Les temps sont durs pour tout le monde, mais tu sais comment sont les enfants, on ne peut pas les garder à la maison tout l'été. Ils disent qu'il n'y a rien à faire ici. En pleine crise d'adolescence, Lionel a fugué en Turquie, tandis que Christian devrait bientôt l'imiter, j'en ai bien peur. En grattant les fonds de tiroir, j'ai pu offrir aux autres une petite escapade exotique dans le sud de l'Allemagne, à base de chèques vacances et de petite monnaie. C'était très exotique. Seulement, peut-être avons nous commis un impair, car à Magdebourg, nous avons été pris à partie par des locaux en colère. Sur le terrain, c'était affreux, ils nous ont passé à tabac. Malgré tout, c'est agréable de découvrir une nouvelle culture, les voyages forment la jeunesse. En quête de calme sur le chemin du retour, nous en avons profité pour découvrir nos belles régions. Pendant que Corentin était invité à Monaco, nous sommes partis avec le groupe marcher dans les artères surannées de Saint-Dizier et de Cambrai, riches en histoire et en traditions. Nous nous sommes ensuite régalés avec une randonnée pédestre dans l'antique cité de Nogent-sur-Seine, dont la réputation internationale n'est pas volée. Il n'y a pas à dire, c'est quand même beau la France ! Matchs amicaux, farniente et devoirs de vacances ont agrémenté notre douce préparation sous le soleil estival. En attendant de te retrouver pour cette saison qui s'annonce riche en promesses et en émotions, n'en déplaise à la DNCG, nous profitons de ces derniers jours de repos pour t'embrasser tendrement.

Prends soin de toi,

Jean-Marc

PS : t'as pas dix mille balles à me prêter ? Non, je déconne !
"

La visite médicale

"Bonjour M. Lestac ! Allons, allons, ne tirez pas cette tête de condamné ! Bon, comme nous le pressentions avant la prise de sang, vous avez bien été contaminé l'année dernière par une bactérie venue d'Afrique (soupir) Il semblerait que vous ayiez attrapé le Bekamenga, un virus particulièrement dangereux qui frappe à tout va. Oui, je sais, ça fait peur mais la bonne nouvelle, c'est que ça se soigne rapidement. Dans deux ou trois jours il n'y paraîtra plus rien. En attendant, dans le reste de votre dossier, tout est en ordre. Oui ! Oui ! Vous pouvez souffler. Vous n'êtes pas si mal en point. A 29…









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant