La fiche de l'Atlético de Madrid

le
0
La fiche de l'Atlético de Madrid
La fiche de l'Atlético de Madrid

Groggy car malheureuse finaliste de Ligue des Champions, la troisième force d'Espagne reprend le chemin du championnat avec un appétit gargantuesque. Mieux, pour sa der' au Vicente Calderon, l'Atlético espère bien lui rendre un hommage doré.

La carte postale


"Ma chère Liga,

Nos retrouvailles se précisent, et je ne cache pas mon excitation. Après deux derniers exercices où tu t'es offerte aux Barcelonais, il serait temps que tu retrouves le chemin de la capitale de Castille. Et encore une fois, il est hors de question que tu remontes la Castellana en direction de la Casa Blanca. Surtout que cette nouvelle saison n'est pas anodine pour nous : nous disputons la dernière saison de notre histoire dans ce bon vieux Vicente Calderon. Après cinquante ans de bons et loyaux services, notre maison rouillée, vétuste, usée, mais ô combien chaleureuse tire sa révérence. Un pincement au coeur nous accompagnera, forcément, mais il sera suivi, nous l'espérons, d'une joie inextinguible : celle de notre onzième Liga ! Pour tout t'avouer, si déception nous encaissons, notre guide, Don Diego del Cholo, et notre mascotte, Toñio Griezmann, lâcheront une nouvelle fois des litres de larmes. N'en as-tu pas marre de voir souffrir toujours les mêmes héros ? C'est à cette question, chère Liga, que tu devras répondre dans les prochains mois.

Amour, tendresse, et tacles appuyés,

Ton Atlético.
"

La visite médicale


Une seconde fois défaits en finale de Ligue des Champions par le Real Madrid, les Colchoneros ont terminé la saison passée avec des coeurs meurtris et des corps abimés. Tel un boxeur sonné mais qui sait rester fier, l'Atléti reprend cette Liga avec des objectifs inchangés mais surtout un groupe renouvelé. Exit les Jesus Gamez et autres déceptions Kranevitter et Vietto - tous deux partis grandir du côté du Sanchez-Pizjuan -, place est faite à des jeunes loups aux dents longues et aiguisées. Les jeunes, Šime Vrsaljko et Diogo Jota, les confirmés, Nico Gaitan et Kevin Gameiro, sont autant de renforts de poids pour le système immunitaire des Rojiblancos. Ne reste plus qu'à savoir si la mayonnaise va enfin prendre du côté du front offensif. Car avec les refus de Diego Costa, Gonzalo Higuain ou encore Romelu Lukaku, l'ancien Sevillista apparait comme une solution de secours pour Diego Simeone. Reste qu'avec sa capacité à scorer, enchainer les efforts et bouffer de l'espace, Gameiro peut former une redoutable paire avec son compatriote Griezmann, également connu…









Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant