La fiche de Guingamp

le
0

Tout proche de retrouver l'anonymat du ventre mou de la Ligue 1 après une saison folle en Europe, Guingamp a perdu coup sur coup Beauvue et Mandanne... pour finalement devoir se retrouver avec Toulouse à stresser dans les bas fonds du classement ?

La carte postale de l'été

"Chère Ligue 1,

J'espère que tu vas bien. Moi, je vais bien. Mes vacances se passent bien, même si Claudio et Christophe ne sont pas venus avec nous cette année et qu'ils me manquent. Au Port du Crouesty, j'ai bien mangé et je me suis préparé à fond pour la nouvelle saison dans un cadre sportif parfait, entre le château de Suscinio et la plage de port Navalo. En tant que bon Breton, je me sens plus proche des Belges, donc j'ai incité Nill et Sloan à quitter la Jupiler League pour venir chez nous. Le flamand ressemble un peu à notre langage, mais Nill n'a pas encore compris que le kabig et le bragou-braz, c'est fini. Vu qu'on n'est pas qualifié pour la Ligue Europa, je sais très bien qu'on va redevenir "le petit Guingamp" de 8000 habitants. Ma ville projette donc de créer une seule commune de 100 000 personnes avec Paimpol, tu te rends compte ? Sur le terrain, j'ai enchaîné des matchs nuls en prépa, je me suis réconcilié avec Brest – que j'aimerais beaucoup revoir chez toi prochainement – et mes U21 ont été en finale du tournoi de Ploufragan, qu'ils ont perdue contre Anderlecht. Comme quoi, la Belgique Voilà, je pense que c'est tout. Ha oui : la semaine dernière, des agriculteurs mécontents ont foutu le feu à des pneus et ça s'est propagé sur un talus voisin. Heureusement, les pompiers sont venus et nous ont rendu nos 17°C habituels.

Je fais encore deux matchs contre une sélection de l'UNFP, puis Reims, et après, promis, on se retrouve !

À bien vite,
EAG
"

La visite médicale

Après avoir dévoré le PAOK et fait trembler le Dynamo Kiev en Ligue Europa, l'En Avant Guingamp a atteint des mensurations qui en ont séduit quelques-uns. Le régime offensif a donc été drastique : Claudio Beauvue et Christophe Mandanne, impliqués dans plus de 75% des buts bretons l'an passé, ont réussi les tests physiques de Lyon et d'Al-Fujairah, laissant le maigrichon Mana Dembélé seul en pointe. De leur côté, les retours dans leurs clubs des prêtés Marveaux, Yatabaré et Pied ont continué d'affaiblir la santé physique de l'EAG à tous les étages. Pour éviter l'anorexie, Gourvennec s'est donc servi en Jupiler League pour rameuter le remuant, mais peu efficace Nill De Pauw et Sloan Privat, buteur par intermittence qui appartient à Gand. Mais c'est surtout avec Nicolas Benezet que l'En Avant espère retrouver un…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant