La FIBA suspend 14 fédérations dont l'Espagne

le
0

Vendredi soir, la FIBA a décidé de suspendre quatorze fédérations de basket dont l'Espagne, la Serbie, la Grèce ou encore l'Italie de toutes compétitions qu'elle organise. Pourquoi ? Car ces pays ont apporté leur soutien à l'Euroligue.

Le conflit entre la FIBA et l'Euroligue est en train de prendre des proportions à la fois démesurées et très inquiétantes. Alors que la bataille fait rage entre les deux principales instances du basket européen, la FIBA Europe a suspendu vendredi soir quatorze fédérations de toutes compétitions qu'elle organise (y compris l'EuroBasket 2017) car ces dernières ont ouvertement soutenu l'Euroligue. Un chantage pur et simple.

Les fédérations ont jusqu'au 20 avril pour « s'expliquer »

La FIBA Europe a frappé fort en dégainant de manière à faire le plus de bruit possible. Dans la liste des suspendus, on retrouve l'Espagne, championne d'Europe lors du dernier EuroBasket. Mais aussi d'autres pays importants comme la Serbie, la Grèce, l'Italie, la Russie, la Lituanie, la Turquie ou la Croatie. Tous les cadors du basket continental ont été sanctionnés. Sauf la France et l'Allemagne puisque les clubs des deux pays participeront à la nouvelle FIBA Champions League. Ils sont donc épargnés, pour le moment. Dans un courrier adressé aux quatorze fédérations suspendues, la FIBA Europe a indiqué que les institutions concernées avaient jusqu'au 20 avril pour « s'expliquer ». Pour faire court, les fédérations ont quatre jours pour larguer l'Eurocup et l'Euroligue (organisées par l'Euroligue) et se ranger du côté de la nouvelle compétition crée par la FIBA, la FIBA Champions League. La pression est énorme. La FIBA est prête à exclure la majeure partie des cadors européens de l'EuroBasket 2017 afin d'imposer sa nouvelle compétition. La FIBA, qui organise aussi les tournois préolympiques (TQO), n'a pas précisé si la sanction allait également être étendue au niveau mondial. La FIBA en garde peut-être un peu sous la semelle avant de tirer le coup fatal. L'institution européenne a menacé d'envoyer un courrier à la Fédération internationale afin d'élargir les sanctions à toutes les compétitions internationales comme les JO. Le conflit européen prend des allures grotesques. Il risque de pourrir le basket européen pour de bon. La liste des quatorze fédérations suspendues : La Serbie, la Croatie, la Turquie, l'Espagne, la Russie, la Lituanie, la Grèce, l'Italie, Israël, le Monténégro, la Bosnie, la Slovénie, la Macédoine et la Pologne.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant