La fiabilité des sondages en ligne fait encore débat

le
0
Les internautes qui participent sont volontaires et incités par des points cadeaux ou des jeux-concours à répondre aux études. Une pratique répandue qui pourrait perturber les résultats.

Le sondage réalisé en ligne par Harris interactive qui donnait dimanche Marine Le Pen en tête après le 1er tour de la prochaine présidentielle est-il crédible ? Le site Mediapart révèle mardi que les sondés ont été incités financièrement à répondre aux questions qui leur étaient posées. L'institut a reconnu organiser régulièrement des jeux-concours afin de fidéliser les participants mais il a catégoriquement nié avoir promis une récompense de 7000 euros à l'un des 1600 panélistes du récent sondage effectué pour le compte du Parisien.

En réalité, tous les internautes interrogés dans le monde peuvent participer à un tirage au sort trimestriel après avoir accepté ou refusé de répondre à un questionnaire, expliquent les co-directeurs de Harris Interactive France dans une demande de rectification envoyée à Mediapart. Il n'y a donc qu'un lot décerné tous les trois mois au sein d'une communauté de plusieurs millions de répondants, poursuivent-ils. Se

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant