La FIA lance une consultation sur un moteur indépendant

le
0
La FIA lance une consultation sur un moteur indépendant
La FIA lance une consultation sur un moteur indépendant

Alors que Ferrari s'est opposée à la mise en place d'un plafond pour le coût des moteurs pour une écurie privée, la FIA a répondu en lançant une consultation pour trouver un nouveau motoriste indépendant dans le but de réduire les coûts.

Le veto opposé par Ferrari à l’idée d’une limitation contraignante des coûts liés à la motorisation pour les écuries privées a contraint la FIA à répondre par la force. La Fédération Internationale de l’Automobile, avec le soutien de Formula One Management et, donc de Bernie Ecclestone, a lancé une consultation en vue du lancement d’un appel d’offres ayant pour but l’arrivée en F1 à l’horizon 2017 d’un nouveau motoriste indépendant. « La FIA a décidé de procéder à une consultation dans le but éventuel de trouver, pour les saisons 2017, 2018 et 2019 du championnat, un motoriste qui pourra fournir un moteur standard aux écuries qui voudront l’utiliser. La FIA attend les propositions des motoristes afin d’identifier les candidats intéressés pour fournir ce moteur standard aux concurrents. Cette manifestation d’intérêt est soumise aux lois françaises, a déclaré la Fédération dans un communiqué. La FIA attend désormais les expressions d’intérêt dans le but d’identifier les candidats intéressés pour devenir le fournisseur exclusif de ce moteur alternatif. »

Consultation jusqu'au 23 novembre

Dans son communiqué, la FIA ne précise pas les caractéristiques techniques de ce « moteur alternatif » dont la fonction moins onéreuse pour les écuries en difficultés financières et ne pouvant payer les montants demandés par les motoristes installés en F1, qui peuvent dépasser les 20 millions d’euros par saison. Dans sa consultation, la FIA va demander aux candidats éventuels des renseignements liés à leur situation financière et économique, leurs capacités techniques et le programme qu’ils entendent suivre s’ils sont choisis. La Fédération sera attentive à ces détails dans le but de trouver un motoriste totalement indépendant des grands constructeurs engagés en F1, ou pas. Cette consultation est ouverte jusqu’au 23 novembre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant