La FFF constituée partie civile

le
0

La cour d'appel de Versailles a accédé vendredi à la requête de la Fédération française de football de se constituer partie civile dans l'affaire du chantage à la sex-tape contre Mathieu Valbuena. Elle pourra ainsi avoir accès à l'ensemble des pièces du dossier.

Enfin des bonnes nouvelles émanant de la justice pour le football français. Après avoir confirmé la levée du contrôle judiciaire de Karim Benzema plus tôt dans la journée, la cour d’appel de Versailles a également accédé à la requête de la Fédération français de football de se constituer partie civile dans l’affaire du chantage à la sex-tape contre Mathieu Valbuena. Cela signifie qu’elle aura désormais accès à l’ensemble des pièces du dossier pour se faire une idée plus précise des tenants et des aboutissants de l’affaire, afin de prendre la meilleure décision au moment de décider de l’avenir de Benzema en équipe de France. La FFF, qui estime faire partie des victimes dans cette affaire, s’était dans un premier temps vu refuser cette possibilité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant