La fête musulmane de l'Aïd endeuillée à Bagdad

le
0
ATTENTATS MEURTRIERS À BAGDAD
ATTENTATS MEURTRIERS À BAGDAD

BAGDAD (Reuters) - La deuxième journée de la fête musulmane de l'Aïd al Adha a été endeuillée samedi à Bagdad par une série d'attentats à la bombe qui ont fait une trentaine de victimes, dont six pèlerins iraniens circulant à bord d'un autocar.

Deux voitures piégées ont explosé dans des quartiers chiites de la capitale irakienne. La première déflagration a détruit un restaurant de la grande banlieue chiite de Sadr City, tuant au moins 23 personnes selon la police et les hôpitaux.

Quelques heures auparavant, une bombe dissimulé près d'un marché en plein air a tué sept personnes, dont trois enfants sur un terrain de jeu.

Une autre déflagration a fait six victimes parmi les occupants d'un autocar transportant des pèlerins iraniens dans un sanctuaire chiite de Bagdad. D'après la police, l'engin avait été aimanté contre le bus et a explosé à 300 mètres environ d'un barrage de la police.

La violence a considérablement baissé en Irak mais des groupes d'insurgés sunnites et de membres de la branche irakienne d'Al Qaïda s'en prennent souvent à la majorité chiite pour tenter de rallumer des tensions inter-communautaires qui avaient failli faire basculer le pays dans la guerre civile en 2006-2007.

Raheem Salman; Jean-Loup Fiévet pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant