La fête des Lumières de Lyon transformée en hommage aux victimes

le
0

LYON, 19 novembre (Reuters) - Après les attentats de Paris, les autorités ont décidé de maintenir la fête des Lumières de Lyon, qui devait réunir quatre millions de personnes, mais d'en réduire considérablement l'ampleur et de la transformer en hommage aux victimes. La fête, qui devait s'étaler sur quatre jours et quatre nuits, sera concentrée sur la seule soirée du 8 décembre. Seules la colline de Fourvière et les Tours Incity et du Crayon seront illuminées. Les 70 animations monumentales prévues dans toute la ville sont en revanche annulées et reportées à décembre 2016. A la place, les Lyonnais sont invités à déposer des lumignons sur le rebord de leur fenêtre, renouant ainsi avec les origines chrétiennes de cette fête vieille de près de 200 ans. "Ce sera notre hommage aux victimes des attentats" a indiqué le maire de Lyon Gérard Collomb. Quelque 400.000 lumignons seront distribués aux enfants et vendus dans les rues au profit de "l'association des victimes du terrorisme" et de "Rêves d'enfants". Près de quatre millions de visiteurs étaient attendus dans les rues de Lyon entre le 5 et le 8 décembre. Cette décision, prise en concertation avec Manuel Valls et Bernard Cazeneuve, aura un impact économique négatif sur la ville mais a été prise "au nom de la sagesse" a indiqué le préfet du Rhône Michel Delpuech. Des mesures de sécurité supérieures à celles des années précédentes seront déployés dans les rues, a-t-il précisé. (Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant