La fête dedans, les incidents dehors

le
0
La fête dedans, les incidents dehors
La fête dedans, les incidents dehors

Le Brésil n'y a pas échappé. Comme attendu, la journée d'ouverture de la Coupe du Monde a été émaillée d'incidents dans les rues de Sao Paulo. Des affrontements ont ainsi éclaté entre forces de l'ordre et manifestants hostiles à quelques heures du début de la cérémonie d'ouverture. Des grenades assourdissantes ont été tirées pour disperser les manifestants qui tentaient de couper la circulation sur une des artères menant à l'Arena Corinthians, lieu du match d'ouverture entre le Brésil et la Croatie. Des heurts qui ont provoqué des interpellations, selon la presse brésilienne. Les médias locaux rapportent également qu'une demi-douzaine de personnes, dont un journaliste de CNN (par une capsule de gaz lacrymogène), ont été blessés, pendant la manifestation.

J-Lo était bien là !

Cela n'a évidemment pas empêché la cérémonie d'ouverture d'avoir lieu deux heures avant le coup d'envoi de la première rencontre du Mondial. Une cérémonie qui n'a pas transcendé les foules dans un stade qui a même paru clairsemé aux alentours de 20h15. Le stade de 61600 places s'est ensuite rempli au fur et à mesure. Une foule bruyante et colorée qui a réservé sa plus grande ovation au trio de chanteur Jennifer Lopez, Christine Leitte et le rappeur Pitbull, venu interpréter « We are one », l'hymne du Mondial. Ce dernier, qui portait le maillot du Brésil, a d'ailleurs été largement moqué sur les réseaux sociaux pour sa tenue vestimentaire et son style si particulier. A noter qu'une douzaine de leaders mondiaux ont assisté à la cérémonie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant