La fête de la citrouille séduit trois Français sur dix

le
0

Trop marketing, trop américaine, de mauvais goût... c'est peu dire qu'Halloween, importée des Etats-Unis dans les années 1980, ne fait toujours pas l'unanimité. Mais « trois Français sur dix comptent participer à la fête, ce qui fait tout de même beaucoup de monde », souligne Céline Bracq, directrice générale d'Odoxa. Avant tout destinée aux enfants pour 80 % des sondés, la fête est jugée amusante (59 %), populaire (54 %) et, dans une moindre mesure (39 %), comme une occasion de dédramatiser la mort. « Les jeunes sont les plus enthousiastes et entraînent leurs parents, alors que les plus anciens reprochent à Halloween de supplanter la Toussaint », pointe Céline Bracq. Halloween, la païenne, va-t-elle détrôner la fête des morts ? 61 % des moins de 35 ans estiment que les deux peuvent cohabiter, tandis que 61 % des plus de 65 ans redoutent de voir les Français déserter les cimetières le 1 er novembre. Dans les faits, le rite n'est déjà plus suivi de façon très assidue...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant