La Ferrari 250 GTO vaut bien une messe

le
0
La plus convoitée et la plus mythique des Ferrari a fêté en avance ses 50 ans lors des festivités du concours d'élégance de Pebble Beach, le week-end dernier.

Le club le plus sélect du monde compte 39 membres. Leur point commun: posséder une Ferrari 250 GTO. Ils seraient même 38 si l'on considère que le châssis 4 litres 3673 SA n'a jamais reçu de carrosserie type GTO. A moins que ce ne soit 37 puisque Sir Anthony Bamford possède deux exemplaires. Au-delà d'une bataille de spécialistes qui anime les soirées, la GTO demeure la plus emblématique des Ferrari de course et sans aucun doute l'une des automobiles les plus chères du monde.

 

 

Chaque matin, un exemplaire vaut autour de 20 millions d'euros. Depuis qu'elle a quitté les champs de course où elle a régné en maître, monopolisant les victoires (entre 1962 et 1964), la GTO est devenue une œuvre d'art, voire un placement. Les changements de propriétaires de chacun des 39 numéros de châssis dûment répertoriés dans des ouvrages sont surveillés comme le lait sur le feu par une flopée d'experts. Avec le concours de la maison Moët et Chandon, ce club très discret

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant